Sélectionner une page

Isolation des rampants

Dans un logement, la toiture représente près de 20 % de déperdition de chaleur. Si vous recherchez une solution pour faire baisser vos factures de chauffage, l’isolation toiture est l’une des meilleures pistes à explorer. Ce type d’isolation combles aménagés offre une variété de choix des matériaux (laine bois, laine minérale, ouate cellulose et laine roche) permettant de réduire la déperdition de chaleur.

Pour bénéficier d’une isolation combles de qualité ainsi que des différentes aides, faites appel à un spécialiste certifié RGE.

Quand faut-il mettre en œuvre une isolation des combles aménagés ?

Les rampants désignent la partie la plus inclinée d’une toiture. En été, ils accumulent la chaleur et en hiver, il en perd, ce qui en fait un point sensible d’une habitation. Si vous réalisez une bonne isolation rampant, vous atteindrez un excellent niveau de performance énergétique. Lorsque vous décidez de réaliser une isolation toiture, vous devez le faire par l’intérieur, car c’est la technique qui limite l’apparition des ponts thermiques. Pour réduire ces ponts, il est important d’assurer la continuité entre l’isolation rampant et l’isolation de l’ensemble de la maison. Il faut donc optimiser l’isolation combles en veillant à ce que les jonctions entre la toiture et les hauts de murs soient bien élaborées.

Comment réaliser une isolation rampant ?

L’ isolation toiture est une manipulation technique qu’il vaut mieux confier à un professionnel expérimenté. L’ isolation rampant s’effectue à l’intérieur de la toiture. En fonction du type de paroi et du besoin en performance énergétique, le spécialiste de l’isolation des combles peut décider d’appliquer une isolation toiture en simple couche ou en double couche. En effet, l’isolation combles en simple couche est plus rapide et plus économique. La laine est positionnée de façon transversale par rapport aux chevrons, ce qui offre une petite épaisseur isolant. Dans certains cas, il peut être nécessaire de poser une pare vapeur afin de réduire la condensation et l’humidité. En ce qui concerne l’isolation rampant en double couches, elle permet d’obtenir un niveau de performance énergétique accru. En raison de la quantité d’isolants utilisés, cette technique d’isolation rampant est plus onéreuse. De même, l’épaisseur isolant utilisé est plus grande. Il faut noter que l’isolation toiture est plus adaptée aux combles aménagés, car il est possible de conserver de bons volumes sous la toiture.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’isolation rampant ?

Une isolation thermique présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Parmi les avantages, nous pouvons citer :

  • Un prix isolation combles modéré. La possibilité de bénéficier des aides financières afin de régler la facture des travaux de combles amenages et des réductions de taxes.
  • L’ isolation combles offre un excellent confort toute l’année. En hiver comme en été, vous bénéficiez d’une bonne resistance thermique rampants.
  • L’ isolation combles permet de bénéficier d’une réduction des dépenses énergétiques ainsi que l’optimisation des performances énergétiques.
  • Grâce à l’ isolation rampant, il est possible d’augmenter la surface habitable du logement.

En ce qui concerne les inconvénients de l’isolation des combles, ils sont relatifs aux gènes occasionnés par les travaux des combles amenageables aux occupants du logement. Cependant, les travaux de combles amenages sont d’une courte durée, car la méthode d’installation de la laine est rapide. Il est important de préciser que la configuration de certains logements nécessite l’application d’une isolation toiture extérieure. Dans ce cas, il faut prévoir un budget supplémentaire. Parlant de budget, combien peut coûter une isolation combles complète ?

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newletter et restez informer de l’actu de isolation des rampants !

Quelques aides financières pour isolation thermique de vos rampants

Credit impot, l’ANAH, le pacte energie solidarité… il existe plusieurs aides financières permettant de bénéficier d’une réduction du prix de vos travaux de combles amenages. À noter qu’il est obligatoire de passer par un professionnel agréé RGE pour bénéficier de la majorité de ces aides :

Aide pour l’isolation toiture : le crédit impôt

Les modalités relatives au dispositif du CITE (crédit d’impôt transition énergétique) ont été révisées en 2018. Grâce au crédit impôt, vous pouvez bénéficier d’une déduction de 30 % du montant de vos impôts sur le coût total TTC des travaux d’isolation rampant. Si vous vivez seul, la limite du crédit impôt est fixée à 8 000 euros, mais si vous vivez en couple, vous pouvez bénéficier de cet avantage jusqu’à 16 000 euros, avec une majoration de 400 euros, si vous avez une personne à charge.

Aide pour isolation rampant : TVA à 5,5 %

En optant pour l’isolation combles, vous pouvez bénéficier d’une réduction du taux de TVA de 5,5 % sur l’ensemble des matériaux (laine bois, laine minérale, laine verre, ouate cellulose ou laine roche) utilisés lors des travaux de combles aménageables.

Aide pour isolation rampant : les primes de l’ANAH

L’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) propose des aides pour les travaux d’isolation combles. Par exemple, son programme dénommé « Habiter Mieux » permet aux occupants et bailleurs d’un bien immobilier de bénéficier de l’aide pour l’isolation rampant sous certaines conditions : logement datant de plus de 15 ans, logement non rénové au cours des 5 dernières années et revenus annuels classés selon le type de ménage. Pour plus d’information, consultez le site officiel de l’ANAH.

Aide pour isolation toiture : le pacte energie solidarite

Le pacte energie solidarité permet aux bailleurs et locataires de maisons individuelles se situant dans la catégorie des personnes à revenus modestes de bénéficier d’une prise en charge quasi-totale des coûts de l’isolation rampant. Ils ont seulement l’obligation de payer 1€/m2 de combles isolés. Le reste est pris en charge par leur fournisseur de carburant et d’énergie.

Aide pour isolation rampant : éco-prêt à taux zéro

Il est possible de bénéficier du prêt sans intérêt éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) pour réaliser une isolation thermique rampants. Ce prêt se présente sous plusieurs formes. Il est accordé aux bénéficiaires si leurs travaux d’isolation rampant font partie d’un bouquet de travaux de combles aménagés dont la réalisation permettra de réduire la consommation d’énergie dans le logement : installation d’un chauffe-eau solaire, changement des fenêtres ou installation d’une pompe.

Quel est le meilleur isolant pour optimiser une isolation rampant ?

Quelle que soit la technique (pare vapeur ou en vrac) utilisée pour réaliser une isolation toiture, la densité de l’isolant insufflé ne doit pas être appliquée au hasard. C’est d’ailleurs pour cette raison que faire appel à un spécialiste peut être rassurant pour la réussite et la durabilité de votre isolation rampant. En fonction des cas, le professionnel peut utiliser un isolant à base de biosources (ouate cellulose ou laine bois en vrac) ou de laines minérales (laine roche ou laine verre). Si votre logement présente une résistance thermique, n’hésitez pas à demander au spécialiste des travaux de combles aménagés d’utiliser la laine bois, laine roche ou ouate cellulose. En effet, l’ouate cellulose ainsi que la laine bois présentent des avantages très intéressants : excellent bilan écologique, coût abordable et confort en été.

Si vous souhaitez réaliser une isolation combles, n’hésitez pas à confier vos travaux à notre équipe d’experts. Nous sommes à votre écoute durant toute la période de réalisation de l’isolation combles, depuis le choix du type de laine jusqu’à son application.

Envoyez nous un message !